Propylène glycol et e-liquide, danger pour la santé ?

glycérine végétale

Publié le : 07 mars 20238 mins de lecture

Tous les fumeurs ayant envie d’essayer la cigarette électronique ce pose la question de savoir comment cette engin peu bien faire de la fumée et surtout sans combustion. Et bien la réponse est dans un des composant du e-liquide, le fameux propylène glycol qui fait énormément parler de lui. Beaucoup de choses ont été dites et écrite sur ce composant au nom un peu barbare. Certain disent que c’est de l’antigel, d’autre disent que cette substance est cancérigène, voir qu’il se vaporise en gaz toxique, alors quand est-il vraiment? Nous allons tenter de vous apporter des éléments de réponse à travers ce petit billet.

Propriété du propylène glycol

Le propylène glycol est réputé comme étant un élément inoffensif. Le propylène glycol est un dérivé de molécules d’alcool et a pour particularité d’être totalement incolore et de se vaporiser à partir de 60 degrés. L’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) est un organisme hautement compétent qui statue sur la toxicité des molécules. Son verdict est clair, le propylène glycol est « réputé peu toxique » et aucun effet néfaste n’a été détecté lors des nombreux tests subis .

Le propylène glycol dans le cadre de la cigarette électronique ne présente donc, a priori, aucun risque pour la santé. La substance n’est donc ni toxique, ni cancérigène.

À explorer aussi : La fumée crée par la cigarette électronique est-elle de la vapeur d’eau ?

Ou trouve-t-on du propylène glycol ?

Il est utilisé depuis 50 ans dans l’ industrie alimentaire, la pharmacologique, les cosmétiques et depuis quelque années dans nos cigarettes électroniques.

Le propylène glycol est couramment utilisé dans comme additif dans l’industrie alimentaire. Il est identifié sous le numéro E1520 et sert comme émulsifiant pour les sauce , on le retrouve également dans des produits tel que le yaourt, le chocolat, la confiture…

En pharmacologique et cosmétique, il est retrouvé sous l’ identifiant E490 et on le rencontre dans de nombreux soins personnel tel que le bain douche, le savons, le gel, nettoyants visage, la lotion après-rasage, le déodorant anti – transpirants, le rouge à lèvres, le parfums etc…. les soins de la peau, hydratants pour mains, corps et visage, produits solaires, les soins des cheveux, shampoings, les soins bucco-dentaires, bains de bouche, dentifrices et pour finir les soins bébés, lingettes et antiseptiques.

Dans le monde du spectacle, le propylène glycol est couramment utilisé pour simuler le brouillard ou la fumée.

À lire en complément : Un e-liquide à base 100% végétale, qu'est-ce que c'est ?

Le propylène glycol, mythe et réalité

Le propylène glycol est souvent confondu avec une autre substance qui est un peu moins sympathique , L’éthylène glycol, c’est pour cela que beaucoup de médias, décrive cette substance comme étant de l’antigel ce qui n’est pas totalement faux. Pour vous expliquer cela, nous allons faire un petit tour sur ces deux substances, afin de comprendre un peu mieux, leurs utilisations et leurs effets.

L’éthylène glycol

Ce produit est couramment utilisé dans les peintures acryliques, liquide de frein, l’antigel, coulis, amorce, la colle, la cire à plancher, le cirage… et il est également utilisé dans certains “lotions de lissage” et “hydratant raffermissant” !!! Effets sur la santé :

  • irritation de la gorge,
  • maux de tête,
  • maux de dos,
  • problèmes rénaux,
  • œdème (gonflement),
  • la nécrose (mort cellulaire).

En cas d’ingestion, peut causer somnolence, troubles de l’élocution et, éventuellement stupeur, vomissements, insuffisance respiratoire, coma, convulsions et la mort.

Propylène glycol, à quoi sert-il ?

Le Propylène glycol est une forme d’huile minérale retrouvée dans la cosmétique, les fluides hydrauliques et antigels pour chambre froide. Pour la peau et les cheveux, le propylène glycol fonctionne comme un humidificateur, qui provoque une rétention de l’humidité de la peau ou dans les produits cosmétiques empêchant l’évacuation de l’humidité ou l’eau. Effets sur la santé : Irritation des yeux, irritation de la peau, assèchement de la peau.

Le rapport Pg/vg expliqué

Le rapport Pg/vg est une formule utilisée pour mesurer la quantité de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG) dans un produit. Le rapport Pg/vg est important car il affecte la façon dont le produit se vaporise et se sent sur la langue. Plus le pourcentage de propylène glycol est élevé, plus le produit est sec et plus les saveurs sont prononcées.

Propylène glycol, une substance courante ou dangereuse ?

Le propylène glycol, aussi connu sous le nom de dipropylene glycol, est une substance chimique couramment utilisée comme additif alimentaire, mais elle est également présente dans de nombreux produits industriels. Mais est-elle sans danger ? Quels sont ses effets sur la santé humaine ?

Le propylène glycol est effectivement une substance chimique couramment utilisé dans l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique et oui il sert également d’antigel dans les chambres froide alimentaires, car justement il est toléré dans le cadre alimentaire.

Mais on en mange et il nous soigne, alors kit à choisir entre une vrai cigarette qui contient 60 substances connus pour êtres cancérigène et choisir une substance dont aucune étude ne prouve qu’il est nocif, autant prendre la cigarette électronique et nous faire plaisir.

Questions fréquentes sur le propylène glycol

Est-ce que le propylène glycol est un alcool ?

Le propylène glycol, plus communément appelé dipropylène glycol, est un liquide incolore et inodore qui est couramment utilisé comme additif alimentaire et dans des produits cosmétiques. Il n’est pas un alcool et n’est pas classé comme une substance toxique.

Est-ce dangereux de trop vapoter ?

Le dipropylene glycol (DPG) est un ingrédient couramment utilisé dans le e-liquide pour vaporisateurs. Il est considéré comme sûr à des concentrations inférieures à 50 %, mais des études récentes suggèrent que le vapotage à long terme peut entraîner des effets néfastes sur la santé. Il est donc important de prendre des précautions et de suivre les consignes de sécurité pour éviter de trop vapoter.

La glycérine végétale est-elle nocive pour la santé ?

La glycérine végétale, ou dipropylène glycol, n’est pas considéré comme toxique, mais l’exposition à des concentrations élevées peut être nocive pour la santé, en particulier pour le système respiratoire et les poumons.

La glycérine végétale des e-liquides est-elle utilisée comme exhausteur de goût ou pour produire de la vapeur ?

La glycérine végétale est un ingrédient couramment utilisé dans la fabrication des e-liquides. Elle est principalement utilisée pour produire de la vapeur, ou fumée artificielle,  mais elle peut également être ajoutée comme exhausteur de goût. Elle est souvent mélangée avec le dipropylene glycol (DPG), un autre ingrédient commun dans les e-liquides, pour améliorer la consistance et la production de vapeur. Toutefois, le DPG est considéré comme potentiellement dangereux et des études supplémentaires sont nécessaires pour en évaluer les effets à long terme.

Comment évaluer la qualité et l’authenticité des produits de vape d’une boutique en ligne ?
Le petit guide du vapoteur selon Vuse (ex Vype)

Plan du site