Vous êtes ici : Test e-liquide » actu e-liquide » Les femmes enceintes et la cigarette électronique

Les femmes enceintes et la cigarette électronique

Les femmes enceintes et la cigarette électronique:

femme-enceinte-cigarette-electroniqueLa plupart des femmes enceintes le savent pertinemment, fumer pendant la grossesse est très dangereux pour leur santé ainsi que pour celle de leur futur enfant qui va naître. Par ailleurs arrêter de fumer aide à tomber enceinte, les femmes non-fumeuses étant plus fertiles que celles qui fument encore. Est-il permit d’utiliser une cigarette électronique alors que l’on est enceinte ? La réponse n’est pas si simple que cela, bien que par précaution et par manque d’études sur le sujet, on préfère recommander aux femmes qui sont enceintes de ne pas utiliser la cigarette électronique durant la grossesse et même durant l’allaitement. Voici quelques-uns des risques qui sont encourus par les mères fumeuses et qui s’appliquent donc aussi à leur futur enfant :

_ Grossesse extra-utérine.
_ Avortement spontané.
_ Naissance prématurée de l’enfant.
_ Poids insuffisant à la naissance.
_ Développement retardé.
_ Plus fort risque de complications à l’accouchement.
_ Baisse des défenses immunitaires de l’enfant.

Beaucoup de femmes enceintes souhaiteraient donc bien-sûr arrêter de fumer afin de minimiser tous ces risques mais une grande majorité d’entre elles n’y parvient pas car il est vraiment très difficile d’arrêter la cigarette, et encore plus sans aucun substitut nicotinique. La question se pose alors de savoir si une femme enceinte peut oui ou non utiliser des substituts nicotiniques ou utiliser la cigarette électronique (qui je le rappelle encore une fois n’est pas considérée comme un substitut de la cigarette ou du tabac en général) sans prendre de risques pour sa santé ou la santé de son futur bébé.

L’effet de la nicotine sur une femme enceinte:
Selon une étude menée par la HAS (haute autorité de Santé) la nicotinémie (concentration de nicotine dans le sang) des substituts nicotiniques est deux à trois fois moins élevée que celle qui résulte du tabagisme. La haute autorité de Santé souligne également le fait qu’un substitut évite évidemment les autres composés de la fumée de cigarette et il est bien connu qu’ils sont très nombreux (environ 4000 substances chimiques). La conclusion est donc que l’utilisation de ces substituts, bien qu’on ne puisse pas assurer qu’ils ne présentent aucun risques car la nicotine est tout de même présente dans le sang, est de toute façon moins nocive que l’utilisation de la cigarette que ce soit pour la mère comme pour le bébé à naître. La méthode de substitution doit cependant être adaptée à chacun et il est recommandé de consulter un spécialiste pour cela.

Le cas de la cigarette électronique:

La cigarette électronique n’étant pas considérée comme un substitut nicotinique, elle n’entre en aucun cas dans ces conclusions de l’HAS. Par ailleurs aucune étude à ma connaissance n’a encore été menée sur l’effet des cigarettes électroniques sur les femmes enceintes. De plus la cigarette électronique est interdite et déconseillée à certaines catégories de personnes dont les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent leurs enfants.

Ce contenu a été publié dans actu e-liquide. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire